Les années en TGV ou en calèche

Voit-on les années passer ?
C'est une bonne question.
Pour certains elles passent en TGV.
Pour d'autres en calèche.
Comment faire la différence ?
Enfant, on nous disait que quand on kiffe ça passe vite
Quand on se fait chier ça passe lentement.

Je veux kiffer ET prendre mon temps.
Une calèche, avec encore des brins de foin dans les sabots
Et des petits poils tout doux sur le museau.
Est-ce possible ? Comment faire ?

J'y reviens, je sais, c'est entêtant :
Le Présent.
Habiter le présent, essorer le présent comme un linge mouillé.
Le presser comme un cadre de ruche. S'engager dans chaque instant, en suivant le kiff. L'enthousiasme comme seule boussole.
Et ainsi, 1 semaine paraît 1 an !
C'est très puissant le présent. Le présent c'est très abondant.

Mais les gens sont inhibés, sont sur le mode des pensées qui font mal (ou qui du moins immobilisent).
Dans ce marasme ambiant, on se dit : "Autant faire comme hier. Hier je connais, je n'ai pas besoin de réfléchir."
Le confort c'est connaître et connaître c'est reproduire.
Et c'est là que tu achètes ton ticket de TGV.